Après La Rochelle

Remi2par Rémi Féraud, secrétaire de section – 30 août 2006

De notre université d’été, la presse n’aura retenu que les positionnements respectifs des présidentiables. Pourtant, les socialistes ont aussi beaucoup débattu, pendant ces 2 journées à La Rochelle, afin d’illustrer et d’approfondir le projet que nous soumettrons aux citoyens l’an prochain. Car quel que soit notre candidat, les propositions qu’il fera sur les sujets de fond seront déterminants dans le choix des électeurs.
Il n’en reste pas moins que le choix de celui ou celle qui portera nos couleurs est important… et qu’il se révèle difficile. La situation apparaît bien floue, les militants comme les sympathisants s’interrogent et ne cachent pas une certaine inquiétude. Pour pouvoir faire un choix clair, il serait évidemment préférable qu’il n’y ait pas trop de candidats et que les différences entre eux aient avant tout une signification politique.
Mais n’oublions pas que de toute façon, le PS a fixé depuis longtemps déjà une procédure bien établie et parfaitement démocratique. Après le dépôt des candidatures dans un mois, les socialistes voteront le 16 novembre. Le millier d’adhérents de la section PS du 10ème arrondissement seront ainsi appelés, comme ceux de toute la France, à désigner celui ou celle qui portera l’espoir du changement en 2007. Il faut leur faire confiance.

Laisser un commentaire