En 2007, ouvrir une nouvelle ère pour la France

Rémi Féraud, nov 06par Rémi Féraud, secrétaire de section — 7 janvier 2007

Cette année 2007, les hommes et les femmes de gauche l’attendent depuis longtemps, depuis qu’ils ont dû faire barrage à l’extrême droite en 2002. En outre, l’échéance de cette année revêt une importance plus grande encore. Car c’est un véritable choix de société que les citoyens auront à faire entre deux visions radicalement différentes.

Nous le savons tous, mais nous ne le répéterons jamais assez. La gauche doit en premier lieu retenir la leçon du 21 avril 2002 : dès le 1er tour, il faudra se rassembler largement sur la candidature de Ségolène Royal pour pouvoir l’emporter le 6 mai.

L’enjeu est essentiel, et la vague exceptionnelle d’inscriptions sur les listes électorales au mois de décembre dernier montre que les jeunes, mais aussi beaucoup de nos concitoyens qui ne votaient pas ou plus, en ont pris conscience. Dans le 10ème, ce sont plus de 10 000 nouveaux électeurs qui se seront ainsi inscrits au cours de l’année 2006. Cette mobilisation citoyenne est encourageante. Elle montre la volonté profonde des citoyennes et des citoyens de faire entendre leur voix et de ne plus subir des choix politiques qui vont à l’encontre de leurs valeurs et de leurs intérêts.

Au cours des derniers jours, l’action en faveur du droit au logement, avec l’opération menée dans notre arrondissement le long du canal Saint-Martin, a mis l’urgence sociale au cœur du débat présidentiel. Sur ce thème en particulier, seule la gauche porte des propositions concrètes pour avancer vers une société moins injuste et plus solidaire, pour mettre en œuvre un véritable « droit au logement opposable » qui ne reste pas un slogan ou une incantation mais devienne une réalité dans notre pays. Le projet socialiste contient en effet des mesures concrètes et efficaces pour garantir l’accès au logement de chacun, largement développées et complétées par Ségolène Royal lors de ses vœux aux Français.

Avec leurs partenaires de gauche, les socialistes du 10ème sont plus que jamais mobilisés. Ils mèneront campagne pour un « printemps de victoires », celle de Ségolène Royal à la présidence de la République, puis celle de Tony Dreyfus aux élections législatives dans l’arrondissement. Car il faudra aussi former une majorité parlementaire nouvelle qui mettra en œuvre notre projet.

Cette campagne, elle se fera avec toutes celles et tous ceux qui veulent y participer, notamment dans les semaines qui viennent au travers des débats participatifs où les citoyens apportent leurs points de vue et leurs idées et nourrissent ainsi un projet collectif d’avenir. La dynamique que nous créerons ensemble sera la clé du succès, elle portera loin le changement si nécessaire et tant attendu.

Avec l’ensemble des socialistes de l’arrondissement, je souhaite une belle et heureuse année à tous les Parisiens du 10ème.

WebAnalytics

Laisser un commentaire