Ségolène Royal, seule candidate pour un vrai changement

Rémi Féraud, nov 06par Rémi Féraud, secrétaire de section — 28 février 2007

La campagne présidentielle est encore longue et le résultat de l’élection bien incertain, mais quelques enseignements peuvent déjà être tirés de ces dernières semaines.

Nicolas Sarkozy, arrogant, trop sûr de lui, a cru pouvoir vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Or la multiplication de ses promesses clientélistes et contradictoires ont atteint sa crédibilité. L’utilisation de son ministère au profit de sa campagne personnelle n’est plus un secret pour personne. Et le danger qu’il représente pour notre société n’a pas disparu, comme en témoigne le déploiement policier autour de son siège de campagne, dans notre arrondissement. Quels que soient les efforts déployés par le candidat de l’UMP pour se montrer sous un jour plus favorable, la mobilisation d’une grande partie de l’opinion contre lui est toujours aussi forte.

Un autre candidat de droite, François Bayrou, essaie lui d’introduire la confusion dans le débat présidentiel. Il prétend effacer le clivage droite-gauche alors qu’il a toujours été du côté de la droite. Son programme économique et social, qu’il vient tout juste de présenter, se rapproche d’ailleurs beaucoup de celui de Sarkozy. Aucun électeur de gauche ne devrait s’y laisser prendre.

Alors que l’extrême droite reste tapie dans l’ombre, que Le Pen est bien présent dans le paysage politique et que les sondages se trompent souvent sur son score dans les urnes, la gauche doit rester mobilisée autour de la candidature de Ségolène Royal et ne jamais oublier le 21 avril 2002.

Les socialistes sont rassemblés pour construire la victoire. Ségolène Royal a tenu bon lorsque c’était difficile et elle est maintenant à l’offensive. Elle est la seule à présenter un projet cohérent et mobilisateur pour la société française. La dynamique de sa campagne est impressionnante depuis la présentation du « pacte présidentiel » à Villepinte. « Plus juste, la France sera plus forte » : ce slogan marque bien ce que nous voulons faire ensemble si Ségolène Royal est élue présidente de la République. Nous attendons ce moment avec impatience et nous continuons pour cela de mener campagne pour convaincre nos concitoyens.

WebAnalytics

Laisser un commentaire