Archive pour la catégorie ‘1’

Primaires citoyennes : résultats du second tour

lundi 30 janvier 2017

Voici les résultats du second tour des Primaires citoyennes du 29 janvier 2017 :

 

Candidat

10ème

(voix)

10ème (%)

Paris

Manuel Valls

2429

29,92%

39,74%

Benoît Hamon

5688

70,08%%

60,26%

Total

8117

 100%

Résultats des votes d’investiture pour les législatives et les sénatoriales

dimanche 11 décembre 2016

Le jeudi 8 décembre, les militants socialistes du 10ème arrondissement se sont prononcés sur les candidatures à l’investiture pour les élections législatives et sénatoriales :

1. Législatives

Les militants du 3ème et du 10ème se sont prononcés à 82,8 % pour la candidature de Seybah Dagoma, notre députée sortante, avec comme supplément Pierre Aidenbaum.

2. Sénatoriales

La liste pour les élections sénatoriales, conduite par Rémi Féraud, a été approuvée par les militants du 10ème, ainsi qu’au niveau de la Fédération de Paris.

Les Rencontres de l’Engagement citoyen

lundi 16 mai 2016

Organisées à l’initiative de la Fédération de Paris du Parti socialiste, les Rencontres de l’Engagement citoyen (REC)auront lieu le samedi 21 mai 2016 à la Cité des Récollets, dans le 10ème arrondissement (de 10h00 à 23h00)

A la fois fête populaire et un forum des acteurs, les REC seront un lieu pour informer, encourager et donner envie aux participant-e-s de s’engager.

 

Rec-Paris

Rencontres de l’engagement citoyen

L’événement s’articule autour de trois piliers : un forum associatif et militant organisé sous forme de stands animés librement par les associations participantes ; une série de « témoignages » d’acteurs et actrices associatifs ayant pour mission de dresser un tableau des moyens de s’engager autour d’une cause particulière et de répondre aux participant-e-s aux questions sur les voies et moyens de s’engager (1h15 pour chacun des 6 thèmes) ; une fête populaire avec stands et animations.

La Cité des Récollets : 150, rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris (Métro : Gare de l’Est) – De 10h00 à 23h00 – #RECParis et sur www.rec.paris

Projet de loi constitutionnel – Etat d’urgence et déchéance de nationalité

jeudi 21 janvier 2016

Voici le texte adopté par le bureau de la Fédération de Paris du Parti socialiste le 15 janvier, à la majorité, concernant le projet de loi constitutionnelle de protection de la Nation.

 

Notre Pays, notre ville ont connu les 7, 8, 9 janvier et le 13 novembre 2015 des événements dramatiques d’une ampleur inédite par la violence des actes et les motifs qui les inspirent : atteinte à la liberté d’expression, antisémitisme, frappes contre les lieux de vie symboliques de la société française, contre la jeunesse.

Nous, socialistes membres du Bureau Fédéral de la Fédération Socialiste de Paris tenons à apporter notre soutien au Président de la République et au gouvernement dans sa détermination à lutter contre le terrorisme avec les moyens exceptionnels que justifie l’ignominie de ces actes.

Si nous apportons notre soutien au principe du projet de loi constitutionnelle, notamment concernant l’état d’urgence prévu à l’article 1 qui permettra de mieux en définir les modalités de déclenchement, nous tenons à exprimer notre opposition sur la rédaction actuelle de l’article 2 qui prévoit la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français.

A présent s’ouvre le temps du Parlement, comme l’a souligné le Président de la République.

Nous faisons confiance aux Parlementaires pour parfaire le texte afin de construire un large rassemblement en faveur du projet constitutionnel qui ne portera ni atteinte à l’égalité entre nés Français ni ne créera d’apatrides, tout en traduisant la détermination de la Nation toute entière à combattre le terrorisme et à punir avec la plus grande sévérité les responsables de ces crimes, a fortiori lorsqu’ils tournent leurs armes contre leur propre pays.

A ce titre, nous proposons de mettre en œuvre la peine d’indignité nationale ou de déchéance de citoyenneté, par laquelle la loi fixerait les conditions dans lesquelles une personne française peut être déchue de ses droits civiques et des garanties fondamentales accordées aux citoyens pour l’exercice des libertés publiques lorsqu’elle est condamnée pour un crime constituant une atteinte grave à la vie de la Nation.

Résultats du 1er tour des élections régionales

lundi 7 décembre 2015

Voici les résultats du premier tour des élections régionales, dimanche 6 décembre, dans le 10e arrondissement et à Paris :

  Paris 10e Paris
Inscrits 50 707 1 238 566
Votants 25 443 625 766
Participation 50,2% 50,5%
Exprimés 24 800 611 048
     
Pierre Laurent (Front de gauche) 10,13% 6,81%
Claude Bartolone (PS) 39,47% 31,42%
François ASSELINEAU 0,83% 0,79%
Emmanuelle COSSE (EELV) 15,91% 10,92%
Dawari HORSFALL 0,13% 0,12%
Valérie SACHS 0,54% 0,66%
Sylvain DE SMET 0,86% 0,54%
Nizarr BOURCHADA 0,00% 0,16%
Nicolas DUPONT-AIGNAN (Debout la France) 2,87% 4,07%
Valérie PÉCRESSE (LR) 19,84% 32,92%
Aurélien VÉRON 0,82% 0,87%
Wallerand DE SAINT-JUST (FN) 7,30% 9,65%
Nathalie ARTHAUD (LO) 1,28% 1,08%

Pour améliorer dès aujourd’hui la situation des migrants demandeurs d’asile

mercredi 29 juillet 2015

Depuis plusieurs mois, nous constatons l’arrivée massive de migrants à Paris et en particulier dans le 10ème arrondissement, principalement en provenance de la Corne de l’Afrique. La situation de ces réfugiés réclame une réaction politique d’ampleur.

Alors que l’immigration est un phénomène qui s’amplifie et qui, aux vues de la situation géopolitique et des raisons qui poussent les migrants à fuir leur pays (persécutions, menaces graves etc.), devrait perdurer, chercher à l’empêcher serait vain. Nous savons qu’une politique restrictive n’empêchera pas la migration. L’expérience de l’opération européenne Triton, mission de sécurité aux frontières menée depuis le début 2015, ayant succédé à l’opération italienne de sauvetage en mer Mare nostrum, n’a pas su limiter le flux migratoire en cette première moitié d’année. L’Europe a la capacité d’accueillir le flux actuel des demandeurs d’asile qui, s’il est inhabituellement élevé par rapport aux années précédentes, reste extrêmement limité en comparaison de celui constaté dans d’autres pays (la Turquie, 77 millions d’habitants, accueille aujourd’hui plus d’un 1,8 million de migrants).

Il nous faut trouver des solutions durables mais aussi, compte tenu de la situation humanitaire, des solutions d’urgence.

La Mairie de Paris, face à la dégradation des conditions sanitaires et d’occupation du campement du pont de La Chapelle, a demandé l’évacuation du camp, évitant ainsi que se développe en plein Paris, et en un même lieu dans des conditions dégradées, une concentration d’exilés comme à Calais. Elle a engagé les efforts nécessaires pour que les publics vulnérables, dont les familles, les femmes isolées avec enfants et les jeunes migrants potentiellement mineurs fassent l’objet d’une attention soutenue. Elle a également accru ses capacités d’hébergement d’urgence, car nous devons tout faire pour éviter l’installation de campements, pour des raisons sanitaires et de dignité humaine.

Nous soutenons la volonté d’installer un centre d’accueil et d’accès aux droits en région parisienne, et souhaitons que cette demande soit également portée par d’autres agglomérations ailleurs en France.

Au niveau national, le Parlement vient d’adopter une réforme du droit d’asile qui renforce les protections accordées aux demandeurs. Le plan gouvernemental annoncé en juin dernier marque une première étape pour une prise en charge adaptée à la situation actuelle. Nous souhaitons que les migrants non expulsables puissent être régularisés, afin d’éviter des situations de clandestinité qui fragilisent les migrants.

Au niveau européen, nous devons assumer notre devoir de solidarité vis-à-vis des populations persécutées, alors que nous disposons à l’échelle continentale des moyens pour organiser un accueil coordonné adapté à la situation d’urgence actuelle. Tous les pays, et notamment la France, doivent prendre leur part de responsabilité en acceptant cette solidarité européenne. L’Union européenne doit s’engager plus fortement, et un mécanisme effectif de solidarité européen, qui doit se décliner dans chaque pays membre, doit voir le jour afin que chacun assume sa part d’effort et soulage les Etats les plus exposés aujourd’hui comme l’Italie ou la Grèce.

L’accueil des migrants doit être débattu et mis en place, et nous combattons celles et ceux qui exploitent ces situations de détresse pour attiser la peur et le ressentiment envers ces populations. Les socialistes du 10e arrondissement seront présents pour rappeler la vocation d’asile de notre pays.

La section PS du 10e

Etats généraux des socialistes : reformuler notre identité

samedi 29 novembre 2014

« Unis contre l’injustice et pour une vie digne, notre combat depuis qu’il y a des socialistes, forts des contributions militantes à nos Etats généraux, nous proclamons la Charte de l’identité socialiste. »
Après trois mois de débats et de consultations citoyennes et militantes, lesEtats généraux des socialistes viennent de sortir leur texte commun, fruit de toutes les contributions proposées pour reformuler l’identité du Parti socialiste face aux grands bouleversements qui traversent le monde et la société.
Découvrez :

– la Charte des socialistes pour le progrès humain (en cliquant ici) qui sera soumise aux votes des militants le 3 décembre prochain.

la lettre de Jean-Christophe Cambadélis aux militants (en cliquant ici)

 

Affaire Cahuzac : stupeur et colère

vendredi 5 avril 2013

Stupéfaction d’abord, à la lecture des aveux de Jérôme Cahuzac. Colère, ensuite,de devoir admettre une vérité douloureuse : le mensonge de celui qui fut l’un des nôtres, la trahison de la confiance que le Président de la République et le Premier ministre avait placé en lui, chargé, entre autre, de la luttre contre l’évasion fiscale, ce poison qui affaiblit l’Etat de droit et les capacités financières de l’action publique.

Voici le message de Rémi Féraud, Premier secrétaire de la Fédération de Paris, adressés aux militants : 

Chère camarade, cher camarade, 

En te transmettant ci-dessous le message d’Harlem Désir, je m’associe pleinement à ses propos et je partage son sentiment de stupeur et de colère.

 La confiance dans la capacité de la politique à agir sur le réel était déjà fragile, c’est aujourd’hui la confiance en celles et ceux qui exercent des responsabilités qui se trouve mise en péril. 

Nous avons, depuis 2001 à Paris, par l’action de l’équipe municipale rassemblée autour de Bertrand Delanoë, montré notre capacité à exercer des responsabilités dans un esprit de sérieux, de respect démocratique et d’éthique. 

En cette période, il est plus que jamais nécessaire pour nous, militants socialistes parisiens, de réaffirmer nos valeurs et notre engagement, pour la réussite de l’action du président de la République et du gouvernement.

Avec mes amitiés socialistes,

Rémi Féraud

Message d’Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti Socialiste

Cher camarade, chère camarade,

Je t’écris aujourd’hui pour te dire à quel point je comprends la stupeur et la colère qui doivent être les tiennes après les aveux de Jérôme Cahuzac. Je les comprends d’autant mieux que je ressens la même stupeur et la même colère.

Par ses actes d’une extrême gravité, la détention d’un compte dissimulé à l’étranger pour frauder le fisc, et ses mensonges inacceptables, il a trahi la confiance du président de la République, du Premier ministre, du Gouvernement auquel il appartenait, de la représentation nationale, des citoyens, mais aussi des militants socialistes.

Ces actes sont incompatibles avec les exigences de la vie politique et des mandats publics qui lui avaient été confiés. Ils constituent une blessure pour tous les socialistes.

Être socialiste, c’est avant tout avoir des devoirs envers la République et envers les Français. Par ses agissements, Jérôme Cahuzac s’est exclu de fait de notre Parti.

Lors de son intervention télévisée de ce mercredi 3 avril, le président de la République a fait preuve d’une fermeté absolue. Le président de la République et le Premier ministre ont respecté scrupuleusement l’indépendance de la justice. Celle-ci n’a jamais été entravée dans son action. Ils ont fait preuve à cet égard d’un respect exemplaire du principe fondamental de séparation des pouvoirs. Enfin, ils ont pris, dès l’ouverture d’une information judiciaire, les décisions fermes et rapides qui s’imposaient, en mettant fin aux fonctions de Jérôme Cahuzac.

Respect absolu de l’indépendance de la justice et des principes démocratiques, réaction prompte et appropriée: l’UMP ne peut se prévaloir d’une telle attitude, pas davantage hier au pouvoir qu’aujourd’hui dans l’opposition.

François Hollande a annoncé trois décisions majeures pour une République exemplaire, digne de la confiance des Français: renforcer l’indépendance de la justice avec la réforme du Conseil Supérieur de la Magistrature, lutter contre les conflits d’intérêt avec la publication obligatoire et le contrôle du patrimoine des parlementaires et des ministres, et interdire tout mandat public aux élus condamnés pour délit de corruption ou de fraude fiscale.

La droite et l’extrême-droite essaient de tirer profit aujourd’hui de cette situation pour se livrer à une surenchère politicienne dangereuse: elles instrumentalisent une affaire individuelle à des fins de déstabilisation du Président et du Gouvernement. Nous ne devons pas l’accepter. Il est particulièrement inacceptable de voir l’UMP et le Front national se réunir derrière le même langage et la même exploitation indigne de cette affaire, exploitation délétère qui alimente l’anti-républicanisme.

La situation exige au contraire des dirigeants politiques qu’ils fassent preuve d’un grand esprit de responsabilité et d’éthique républicaine.

Je te demande d’apporter ton soutien le plus complet à l’action déterminée du président de la République au service de notre pays.

La meilleure réponse face à l’adversité et à la crise, c’est l’unité la plus grande des socialistes dans le soutien aux réformes économiques et sociales mises en œuvre pour la croissance, l’emploi, la justice sociale, pour redresser et transformer notre pays dans la durée.

Face à l’adversité, j’appelle à faire preuve de courage et d’engagement, avec pour seule boussole nos valeurs. Tu peux compter sur ma détermination totale: plus que jamais, nous devons mobiliser notre Parti pour la réussite de notre pays et pour la modernisation de nos institutions. Ensemble nous continuerons de mettre notre énergie au service de la gauche qui agit pour la France et les Français.

Amitiés socialistes,

Harlem Désir

Premier secrétaire