Archive pour la catégorie ‘Discriminations’

Marche des fiertés le 30 juin 2007 à Paris

vendredi 29 juin 2007

Inter-LGBT

logo_accueil.gif« Egalité : ne transigeons pas ! », tel est le mot d’ordre choisi par les associations pour la marche des fiertés lesbiennes, gaies, bi et trans organisée entre Montparnasse et Bastille le samedi 30 juin. Pour l’égalité des droits, les socialistes se sont engagés. Ils ont déposé des propositions de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. La droite s’y oppose. La gauche l’a fait dans plusieurs pays européens. Les socialistes se retrouveront autour d’un grand char aux couleurs du PS, du MJS et d’HES. La marche débutera à Montparnasse à 13h30, et suivra les boulevards du Montparnasse, Saint-Michel, Saint-Germain et Henri IV jusqu’à la place de la Bastille.

Ségolène Royal s’engage pour l’égalité des droits!

dimanche 18 mars 2007

Vincentpar Vincent Loiseau – 18 mars 2007

Faut-il considérer et répondre à la politique communautariste de Nicolas Sarkozy ? Nous le refusons, notre engagement est et restera laïque, universaliste et égalitaire. L’analyse de Stéphane (« Sarkozy est-il homophobe ? » en commentaire sur ce site) est pertinente sur le fond. Pourquoi cette orthodoxie intellectuelle ? Est-elle justifiée ? Nous vous répondrons trois fois oui : oui parce qu’à proposer un Contrat d’union civile (ou partenariat civil) aux couples de même sexe, Nicolas Sarkozy, comme le fait aussi François Bayrou, enferme les lesbiennes et les gays dans ce que les socialistes ont toujours refusé de faire : à savoir une réponse minimale qui induit l’inégalité des droits chez les citoyen(ne)s ; oui parce que conjointement à cette démarche de réponse communautaire, ces messieurs stigmatisent davantage les homosexuel(le)s et leur place dans la société ; enfin oui parce qu’à répondre à des prétendues « communautés », la droite casse le corps social, rompt le contrat social – si cher à Jean-Jacques Rousseau – et la cohésion sociale qui y est inhérente. (suite…)

Lutter contre les discriminations, mais lutter contre toutes les discriminations !

mardi 5 septembre 2006

par VL – avril 2006

Notre République n’est ni blanche, ni mâle, ni hétéro … Pour les personnes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuelles, Transsexuelles), à l’instar du PSOE en Espagne, nous devons améliorer le statut juridique qui discrimine encore nos concitoyens au regard de leur orientation sexuelle. Améliorer le PACS, certes, mais surtout ouvrir le mariage aux couples de même sexe, l’adoption à tous les couples, l’adoption possible de l’enfant du conjoint quel que soit la statut du couple permettront de réduire des inégalités de droit et répondront à une demande sociale.
Ces changements pour toutes les questions relatives au droit de la famille s’appuient sur des attentes en terme d’égalité des droits et de principe d’universalité.

Intégration et modèle républicain

mardi 5 septembre 2006

par LC, JB, OB, VL – avril 2006

Nous avons pu observer l’entrée en force dans le débat public du principe de « discrimination positive ». Le tribunal devient un lieu d’expression des inégalités : discrimination dans l’accès à l’emploi, à un logement, à l’éducation pour tous, aux biens et aux services, à la santé … Autant d’entorses flagrantes au principe d’égalité. Pour pallier à ces manquements, la droite a dû créer – avec un retard certain – la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (HALDE), simple traduction en droit français d’une disposition européenne.

La spécificité française se caractérise par une volonté de défendre le principe d’égalité pour tous nos concitoyens. Ces pratiques discriminatoires constituent la négation même du principe d’égalité proclamé dès les articles 1er de notre Constitution. Nous sommes en droit de nous poser une question essentielle : le modèle d’intégration par assimilation est-il à bout de souffle ? (suite…)